top of page

Sophro collective, l'élan du groupe

Aujourd'hui, j'aborde mon expérience d'animation de groupe en sophrologie.

Si la sophro n'est pas une pratique destinée à être vécue en groupe, force est de constater qu'elle se prête volontiers au collectif.

La sophrologie en séance individuelle s'attèle à traiter une problématique pour le-la consultant-e qui vient au cabinet. Je constate néanmoins des thématiques de consultation récurrentes : la confiance et l'estime de soi, le lâcher prise, ou le burn out sont de bons exemples.

Gardons l'exemple du burn out : chaque individu est évidemment différent et c'est sous le prisme de l'histoire personnelle qu'il est possible de chercher les sources à l'origine du burn out. Néanmoins, les conséquences physiques, psychiques et émotionnelles demeurent sensiblement identiques d'une personne à une autre. Ainsi, en dehors de considérations de genre, d'âge ou de conditions sociales, je remarque souvent des résultantes communes à ce mal être : douleurs physiques ou réactions corporelles identiques (mal de dos, maladie de peau), mal être psychique produisant de l'anxiéré et une incapacité à dormir par exemple, ou encore des émotions telles que la peur, la tristesse, un profond désarroi.

Pour la construction de séances collectives sur ce thème du burn out, j'envisagerai d'aborder la prise de recul, l'écoute de ses besoins profonds ou encore l'activation d'énergie. Ces thèmes de séance restent universels à tout être humain.

Il faut aussi reconnaitre au groupe sa force créatrice!

Le groupe est créateur d'énergie, de motivation, de partage et d'échange.

En effet, nous terminons généralement la séance par un moment d'échange.

L'occasion pour moi de constater quelles propositions sont porteuses et pour quel-le-s participant-e-s, ce qui me permet d'ajuster les exercices pour les séances suivantes. Pour les sophronisé-e-s, c'est un moment d'ouverture aux autres sur ce qui est vécu pendant la séance, ce qui change d'une séance à l'autre et éventuellement de partager sur les difficultés de chacun-e.

Je veille à ce que le groupe ne se transforme pas en groupe de parole, là n'est pas le but, néanmoins le partage d'expériences permet de se reconnaître dans l'expérience de l'autre. Je suis toujours épatée de constater comme les groupes se forment instinctivement en début d'année, avec des personnes aux complexités communes.

Le groupe de sophro peut devenir le lieu de ce partage, et la volonté d'avancer ensemble pour dépasser les difficultés. Semaine après semaine, c'est un rendez-vous motivant pour les participant-e-s car chacun-e se sait sa présence attendu par le groupe.

Dans ce contexte d'animation de séance collective, je suis garante du cadre, de la sécurité et de l'intégrité de toustes.

Depuis 4 ans que je propose des séances collectives, j'aime à voir les individualités de chacun-e se rencontrer pour donner le ton du groupe.

- Parfois un groupe joyeux, parfois un groupe bavard ou un autre plus introspectif -

En septembre, je débute ma cinquième année d'activité en tant que sophrologue, ce sera aussi le démarrage de la cinquième saison de sophrologie en groupe dans une salle de yoga grenobloise, et j'ai hâte de découvrir quel groupe va se constituer cette année!






17 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Kommentar


Gast
20. Aug. 2023

hâte de découvrir la sophro en groupe! Merci Aurèle, je serais bien à Tandem cette année!

Gefällt mir
bottom of page